J’assume la présidence de l’hôpital Brugmann depuis fin 2017.

// 19 décembre 2017 //

S’il y a bien quelque chose qui nous concerne tou.te.s, c’est la santé. C’est souvent quand on est malade qu’on réalise à quel point elle est précieuse.

Je veille activement à être en bonne santé. Je fais très attention à mon alimentation en favorisant les produits respectueux de la planète et de la santé, avec le moins d’emballage possible. Depuis que j’ai 27 ans, je fabrique moi-même une partie de mes produits d’entretien et d’hygiène. Enfin, je participe à des cours collectifs de yoga et de dancehall. Mes 2 heures de sport par semaine sont non négociables !

A Bruxelles, nous avons la chance de disposer d’hôpitaux publics et académiques qui offrent des soins de grande qualité. Des hôpitaux comme Brugmann prennent en charge tout.e.s les patient.e.s,  quels que soient leur origine et leur niveau de revenu. Ces hôpitaux sont ancrés dans les quartiers de la Ville, ce qui favorise une santé de proximité.

Fin 2017, le Conseil d’administration de l’hôpital Brugmann m’a désignée Présidente à l’unanimité. C’est un grand honneur pour moi. C’est en même temps une responsabilité immense que je prends très au sérieux.

Dès ma prise de fonction, j’ai pris le temps d’aller à la rencontre du personnel oeuvrant dans les services et sur les différents sites (Horta, Brien et Reine Astrid). J’ai aussi rencontré chaque délégation syndicale pour créer un climat d’écoute et de confiance.

Pour moi, les patients doivent être au coeur de nos actions, ce qui implique que le personnel soit épanoui dans son travail. Garder ce cap n’est pas facile étant donné les coupes dans le budget de la santé opérées par le gouvernement fédéral.

Share This