6. Une ville haute en couleur grâce à la culture

 

Vous trouvez que la culture permet de nourrir l’esprit ?

Garantissons un accès à la culture à tou.te.s en soutenant le street art.

Soutenons la création dans nos quartiers, par exemple en mettant à disposition des locaux de répétition.

Voici les mesures concrètes que je défends :

  • Renforcer la présence de la culture dans les hôpitaux, les maisons de repos et d’autres institutions de la Ville de Bruxelles, pour atteindre ceux qui ne fréquentent pas les lieux culturels.
  • Etendre le soutien à la culture urbaine : poursuivre le développement du PARCOURS Street Art, soutenir les initiatives de ce genre (arts de rue, Breakdance, Hip Hop, Stand up…) et envisager l’ouverture d’une Maison des arts urbains.
  • Renforcer les collaborations entre culture, écoles et bibliothèques. Amener davantage les plus jeunes dans les lieux culturels mais apporter aussi la culture dans les écoles (concerts, théâtre, littérature…) pour que les élèves se familiarisent dès le plus jeune âge avec l’offre culturelle.
  • Mettre en place une navette sur le canal reliant les lieux culturels (MIMA, KANAL-CENTRE POMPIDOU…) dans certaines circonstances.
  • Favoriser l’intégration des primo-arrivants et des migrants par la culture.
  • Renforcer le soutien au secteur musical émergent et bruxellois : structures de création, studios d’enregistrement, locaux de répétition, festival… Entamer dans ce cadre les négociations avec le gouvernement fédéral concernant le Théâtre américain.
  • Renforcer la place de Bruxelles en tant que ville d’art contemporain via le « CENTRALE », l’installation d’œuvres en espace public et les liens entre les nombreux lieux d’art contemporain, galeries, collectionneurs…
  • Soutenir et faire connaître les librairies indépendantes bruxelloises, les éditeurs et les auteurs, via une activité fédératrice.
  • Favoriser l’expression des cultures européennes et du monde entier présentes à Bruxelles afin que l’offre culturelle bruxelloise puisse refléter davantage la diversité existante, que tous prennent part à la vie culturelle et s’y reconnaissent.
  • Soutenir le folklore : Ommegang, Meyboom, Folklorissimo, Manneken-Pis…
  • Instituer un « Bourgmestre de Nuit » pour coordonner la vie nocturne à Bruxelles (soirées, événements, lieux, nuisances, confort des riverains…).
  • Renforcer la coordination des outils de culture de proximité (centres culturels, maisons de quartier, maisons de jeunes, centre Pôle Nord…) et le dialogue avec les associations pour augmenter la participation de tous à la culture. Cela passe par l’engagement de personnel et le renforcement des budgets.

Retrouvez toutes nos propositions dans le programme communal du PS de la Ville de Bruxelles.

Share This